Les ateliers de la transition

La Traverse peut organiser, en dehors d'une démarche globale d'accompagnement et de façon ponctuelle, des ateliers à destinations de différents types de publics. Ces ateliers ont pour but de simplifier l'appropriation du sujet de la transition, d'en faire émerger des représentations partagées, de partager des outils utiles à la conduite du changement, et plus généralement de créer des synergies entre acteurs pour favoriser l’émergence d’initiatives et de projets locaux compatible avec une perspective de résilience.

Occupation temporaire dans le Boischaut-Sud

La Traverse organise une occupation temporaire d'une semaine complète à Crevant (Indre, 700 hab.), cet été 2020. Dans cette maison, située sur le lieu-dit du Gué et mise à disposition par son propriétaire, un large panel d'activités sera proposé. Plusieurs réunions de travail sont réalisées en amont, avec les acteurs impliqués localement dans cette démarche, pour proposer un programme utile et adapté aux enjeux du territoire.

Le but de cette semaine d'occupation est ainsi d'enclencher une réflexion collective sur la résilience locale, et d'initier pour ce lieu des usages adaptés aux besoins et ressources des acteurs impliqués.

Cet évènement, baptisé la Mue du Gué, s'inscrit dans le cadre du Printemps Citoyen 2020 et de la COP régionale du Centre-Val-de-Loire

Les conférences d'appropriation

Ces conférences visent à permettre une réelle appropriation intellectuelle du sujet de la transition écologique et sociale par un public large. Elles établissent une approche du territoire qui se situe au plus près des préoccupations des habitant.e.s, et se structurent autour de plusieurs axes :

  • comprendre les enjeux environnementaux aujourd'hui dans le monde et localement

  • expliquer en quoi consiste le modèle des territoires en transition

  • présenter des exemples de projets concrets émanant de cette vision et inspirer des initiatives

  • partager des outils pour mettre en place des initiatives de transition citoyenne

Supports et méthode : ciné-débat, ballades exploratoires, word-café, arpentage...

Occupations temporaires

L’objectif de cette activité est de redonner vie à des bâtiments vacants ou à des espaces inactifs, en les occupant de façon éphémère pour favoriser l’émergence d’usages qui participent à la résilience du territoire.


Le programme de ces occupations est élaboré de concert avec les acteurs locaux qui souhaitent s'impliquer, et les formats possibles sont multiples : ateliers de travail (réflexion thématique, développement de projet), ciné-débats, événements festifs et conviviaux (soirée dansante, jeux, disco-soupes...). Le but est ici d’encourager une dynamique de réappropriation de l’espace, de faire émerger de nouveaux imaginaires autour d’endroits oubliés, et d'impulser des dynamiques de transition.

À Bethoncourt (Doubs, 5 600 hab.), La Traverse a organisé plusieurs ateliers en étroite collaboration avec le collège Anatole France. Un cours sur les enjeux énergie-climat a été proposé à plusieurs classes de 5è et de 4è, et des ateliers de groupe ont permis de faire émerger des initiatives concrètes de transition, à l'échelle du collège et en impliquant les élèves.

Plus tard dans la semaine, plusieurs élèves volontaires ont participé à une conférence de restitution, à destination des parents et des habitant.e.s de Bethoncourt. À l'issue de ce temps, une réflexion collective a été menée sur les solutions locales aux enjeux soulevés.

Des extraits de ces temps sont disponibles dans l'épisode 4 de la série radio, "Le Nord Franche Comté – Héritage industriel et écologie", disponible ici

Occupations temporaires

Cette animation vise à territorialiser les enjeux de la transition écologique sur un territoire en particulier et à faire émerger une vision collective de projet à long-terme de la transition. Les participant.e.s développent une vision sur le long-terme de leur territoire en tenant compte des transformations environnementales et sociales futures et en prospectant les solutions à mettre en place pour s’y adapter.

Les participant.e.s repartent avec des outils afin de prolonger la collaboration entre le personnel politique et les habitant.e.s.

 

Supports et méthode : rêveries éveillées, ballades exploratoires...

Formations

Le but de ces formations est de présenter les principaux enjeux de la transition écologique et sociale à un large panel d’acteurs, et de discuter précisément des implications que cette transition implique dans leurs champs d’action respectifs. 

Les participant.e.s repartent avec des études de cas et des outils pour mettre en place un plan de transition au sein de leur structure. 

Dans le cadre d'un week-end dédié au thème de la résilience alimentaire, La Traverse a organisé à Poitiers une conférence avec Stéphane Linou, pionnier du mouvement locavore et et auteur du livre "Résilience alimentaire et sécurité nationale". Élu.e.s et agent.e.s de collectivités, acteurs de l'alimentation sur le territoire, habitant.e.s  étaient présent.e.s pour découvrir ou approfondir leur compréhension du sujet de la résilience alimentaire.  

Le lendemain, un repas 100% local a été servi à Niort, en collaboration avec l'association Territoires Alimentaires, premier repas d'un rendez-vous mensuel pour sensibiliser aux enjeux de l'alimentation locale. 

 

L'enregistrement de la conférence est disponible ici

©2019 by La Traverse

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now